• Survivre

    Nous avons pris à la souffrance

    ses cris de vérité

    marée houleuse de nos déceptions

    sur les cailloux du chemin

     

    mais plus forte la volonté de survivre

     

    d’avoir tout donné

    laisse au cœur

    une sensation de plénitude

     

    le pain partagé

    la goutte qui étanche

    une autre soif

    que celle du corps

     

    l’ avenir

    offre d’un coup

    les pépites

    de ses veines noires


  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Octobre 2013 à 16:28

    très beau poème !

    merci !

    fraternelelement

    daniel

    2
    Mardi 12 Novembre 2013 à 13:33

    Merci Daniel, cela me fait bien plaisir de te lire à nouveau.


    En union de prière

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter