• Dans toutes les églises

     

     

    J’inscris leur nom dans toutes les églises

    Pour que partout ils soient présents

    Devant chaque cierge qui agonise

    Devant l’encensoir portant l’encens

     

    C’est pour eux, que je viens prier à genoux

    Que leurs yeux dessillés voient la lumière

    Que leur bouche prononce le nom le plus doux

    Qui ait jamais existé sur terre

     

    Car il faudra bien un jour qu’ils le connaissent

    Lui,  la source de toute beauté

    Car malgré nos défauts, et nos maladresses

    De sa vie, il a acheté notre liberté


  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Janvier 2016 à 15:47

    un très beau poème

    2
    Mardi 26 Janvier 2016 à 16:06

    Comment pourraient-ils ne pas être avec Lui ? Il n'y a que Lui...  glasses Et Lui est aussi l'Amour que tu leur portes...

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter