• Bénédiction

     

    « Le Seigneur dit à Moïse : « Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d’Israël :  

    QUE LE SEIGNEUR TE BENISSE ET TE GARDE

    QUE LE SEIGNEUR FASSE RAYONNER SUR TOI SON VISAGE ET T’ACCORDE SA GRÂCE

    QUE LE SEIGNEUR TOURNE VERS TOI SON VISAGE ET TE DONNE LA PAIX »

     

    Il apposeront ainsi mon Nom sur les fils d’Israël, et Moi, je les bénirai »

     

    BENIR ne se réduit pas à un « bien-dire » (latin « bene-dicere ») : lorsque Dieu bénit ses créatures, il ne dit pas seulement une belle phrase mais Il leur communique sa puissance de Vie pour les rendre actives, fécondes. Sa bénédiction donne réellement sa Bonté, sa Faveur et sa Grâce. Remarquez bien la nuance du texte : cette bénédiction, Dieu charge les prêtres d’en être les transmetteurs : « ils apposent le Saint Nom sur les croyants » mais il est entendu que c’est Dieu qui bénit !! En répétant trois fois le Nom trois fois Saint, en prononçant de tout cœur la formule consacrée, en étendant les mains au-dessus de la tête de leurs frères et sœurs, ils signifient l’acte efficace de protection :

     

    Il est frappant de constater que la formule monothéiste biblique s’accomplit dans la Nouvelle Alliance de manière trinitaire: ainsi, aujourd’hui, le prêtre pourrait clore la célébration eucharistique en disant :

     

    QUE DIEU NOTRE PERE BENISSE TOUS SES ENFANTS

    QUE LE VISAGE RAYONNANT DU CHRIST VOUS COMBLE DE SA MISERICORDE

    QUE L’ESPRIT-SAINT VOUS GARDE SOUS SA PROTECTION ET SA PAIX.

     

    Et rappelons que la bénédiction biblique joue dans les deux sens : de haut en bas Dieu répand sa grâce et, en retour, de bas en haut, l’homme « bénit » son Dieu, il lui exprime sa reconnaissance, sa gratitude, sa  joie d’être connu et sauvé. « Béni sois-tu, Seigneur, pour ton amour immense »

     

    En somme, la bénédiction, dans son « aller-retour », est révélation d’un Dieu bon et exultation de l’homme à sa juste place.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Août 2016 à 09:20

    Oh ! Marlène, comme ton article tombe à pic, au moment où moi-même je me préparais à en consacrer un à la bénédiction hébraïque... Ce que tu dis est si vrai, si puissant, si profond, si réconfortant ! Merci beaucoup, et je regrette que ce blog ne soit pas plus fréquenté, mais c'est un plaisir de le trouver dans le silence et la paix du cœur, loin du vacarme de certain sites surinvestis et par là-même voués au superficiel.

    Belle journée dans la Grâce et l'Amour.

    2
    Mardi 16 Août 2016 à 13:51

    ALoysia j'aime la profondeur de ton esprit...On gagne certainement  à te  connaitre. Prépare ton article, je le lirai avec plaisir..

      • Mercredi 17 Août 2016 à 14:54

        On gagne aussi à te connaître, Marlène... smile

    3
    Mercredi 17 Août 2016 à 15:28
    4
    Mercredi 24 Août 2016 à 07:15

    Je passe ici pour la première fois et je reviendrai. Très beau texte sur la bénédiction.

    Bonne journée.

      • Mercredi 24 Août 2016 à 18:05

        Merci Bonheur du jour d'apprécier ces mots ..Tu seras toujours la bienvenue ici.

        Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter