• Agapè : Amour universalisé, bienveillance sans contrepartie « l’amour qui donne »

    Agapè, c’est l’amour qui donne sans contrepartie, si ce n’est par plaisir de donner ou de se donner.

    Agapè qui donne est à l’opposé d’Éros qui prend.

    Agapè n’attend rien pour soi. Agapè n’a pas d’amour propre (cet amour de soi sous le regard de l’autre).

    Agapè est pur amour universel dans lequel le moi tend à se dissoudre.

    Par définition même, en Agapè, on peut aimer sans être aimé.


    2 commentaires
  •  

    Une grande paix

    la certitude de ton amour

    qui met fin aux questions

    l’air a cesse de vibrer

    l’eau étale est le miroir

    qui épouse ta présence

    tu es la enfin

    et ma peur se fige

    aux bords de l’adoration

    l’amour est là

    l’amour seul compte

    l’Amour


    2 commentaires
  • 1-   Le berger

    Tu nous conduis Seigneur

    par l’étroit chemin

    par les sentiers abrupts

    bordés de précipices

    et nous suivons ta voix

    tu nous mènes vers le Père

    tu écartes de nos pas

    la vipère immonde

    les mirages du monde

    les artifices du génie du mal

    tu ne nous laisses affronter

    que les périls à notre mesure

    à la mesure de notre foi


    2 commentaires
  • «Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.»*
     
     


    votre commentaire
  • Si Jésus veut témoigner de façon convaincante d’un Dieu qui est amour inconditionnel et sans bornes dans un monde soumis au mal et à la souffrance il ne peut pas échapper à la violence injuste. Ainsi la rencontre avec le danger et la violence ne modifie pas notre vision fondamentale de Jésus, au contraire c’est la manière dont un amour inconditionnel doit se manifester de manière générale dans notre monde. Le bien vers lequel tend l’amour ne peut être atteint dans notre monde que par la compassion et la souffrance qui triomphe du mal. C’est seulement quand le grain tombe en terre et meurt qu’il peut porter du fruit (Jean 12 :24).


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires